Dossiers thématiques

Afin de participer à l’amélioration de la qualité de l’habitat, QUALITEL mène des programmes de recherche et des études. Les résultats, mis à la disposition des professionnels du secteur, portent sur de nombreuses thématiques liées au logement : acoustique, thermique, santé… présentés dans des dossiers thématiques.

Dans le cadre de son programme de recherche, l’Association Qualitel a mené une étude pour comprendre les impacts des bruits basses fréquences dans les bâtiments collectifs en béton et à ossatures bois.

Si la réglementation française porte sur une gamme de fréquences qui englobe la plupart des bruits de la vie quotidienne dans un logement, elle ne tient pas compte aujourd’hui des « basses fréquences », qui peuvent pourtant être à l’origine de nuisances réelles : enfants qui courent ou sautent, musique amplifiée ou « home-cinéma » par exemple.

L’Association QUALITEL publie un dossier sur l’intérêt pour une copropriété de se lancer dans une démarche de rénovation énergétique certifiée.

En France, le secteur du bâtiment est responsable de près de 45 % des consommations énergétiques et émet 123 millions de tonnes de CO2 par an. Avec 8,5 millions de logements en copropriété en France, l’enjeu de rénovation énergétique du parc privé est donc décisif pour réduire ces impacts environnementaux. Avec ce dossier, l’Association QUALITEL propose un état des lieux et des retours d’expérience afin de présenter les enjeux, difficultés et avantages liés à un projet de rénovation énergétique global en copropriété, et le rôle que peut jouer la certification délivrée par CERQUAL Qualitel Certification.

Consulter le pdf (2 MB - PDF)

Pour permettre aux maîtres d’ouvrage de faire une première évaluation de la qualité acoustique de leur patrimoine, l’association QUALITEL, avec l’aide de la DHUP, a développé une méthode de diagnostic simple et peu coûteuse. L’objectif est d’aboutir, au moyen de mesures ou de constats, à un diagnostic des locaux, sous forme de classement sur quatre niveaux pour cinq types dL’Association QUALITEL publie les résultats d’une étude portant sur la présence de fibres d’amiante dans l’air des logements comportant des matériaux amiantés.

La qualité de l’air intérieur est un élément déterminant du confort de vie dans un logement. L’Association QUALITEL a souhaité mener une étude pour déterminer les concentrations en fibres d’amiante mesurées dans des logements contenant des matériaux amiantés et les éventuels facteurs responsables de ces concentrations. bruits : bruits aériens extérieurs et intérieurs, bruits d’impact, d’équipement, réverbération des circulations communes.

Consulter le pdf (695 KB - PDF)

La qualité de l’air intérieur est un élément important du cadre de vie car nous passons 80 à 90 % de notre temps dans des lieux clos. L’association QUALITEL s’est intéressée à analyser les émissions réelles de polluants des matériaux de construction qui sont soumis à un étiquetage ainsi qu’à l’impact du renouvellement d’air.

Consulter le pdf (1 MB - PDF)

L’association QUALITEL a mené dès 2011 un programme de recherche intitulé « Vivre dans un logement BBC » afin d’étudier les opérations labellisée BBC Effinergie sous l’angle des consommations réelles dans les logements. L’objectif est également d’analyser l’appropriation par les occupants de ce nouveau type d’habitation et d’évaluer la qualité de l’air intérieur pour savoir si elle était affectée par les nouvelles dispositions techniques comme l’étanchéité.

Consulter le volet 1 (4 MB - PDF)
Consulter le volet 2 (3 MB - PDF)
Consulter l'étude intégrale (1 MB - PDF)

Il ressort d’études menées auprès d’habitants de logements BBC que la température de confort, pour 77 % des foyers, est au minimum 20°C. Sur la base de ce constat, l’association QUALITEL a souhaité quantifier pour les bâtiments à basse consommation (BBC) l’impact d’une température à 21°C et 23°C, au lieu de 19°C règlementaire, sur les consommations énergétiques. L’étude vise a également visé à évaluer l’amélioration de l’enveloppe du bâti nécessaire pour maintenir une consommation énergétique égale à celle issue du calcul règlementaire.

Consulter le pdf (1 MB - PDF)

L'article 23 de la réglementation thermique 2012 impose la mise en place, dans les logements individuels ou collectifs, d'un système d'information pour les usagers sur leurs consommations d'énergie. QUALITEL a mené une étude sur les différents systèmes répondant à cet article et leurs implications techniques, financières et sociales dans l'optique de se positionner sur l'insertion éventuelle d'exigences dans ses référentiels. Plutôt que d'entrer dans cette démarche, QUALITEL a décidé de mettre en place, dans un premier temps, un observatoire sur les solutions installées dans les programmes certifiés.

Consulter le pdf (336 KB - PDF)

Les moteurs de calcul de la réglementation thermique utilisent des hypothèses conventionnelles de comportement des occupants dans le logement. Mais ces hypothèses correspondent-elles vraiment à la réalité des modes de vie ? Le décalage éventuel pourrait-il être un facteur de divergence entre performance énergétique annoncée et consommations observées ? Dans ce cadre, l’association QUALITEL a mené, avec la CLCV, une étude auprès de 800 ménages sur leurs comportements en lien avec les postes de consommation traités par la réglementation thermique : chauffage, rafraîchissement, production d’eau chaude et éclairage.

Consulter le pdf (4 MB - PDF)

Pour un investissement dont la durée de vie est très longue, comme c’est le cas pour un bâtiment, l’approche en coût global est la seule qui procure une vision économique convenable pour les parties prenantes du projet, qu’il s’agisse d’acteurs publics ou d’acteurs privés. Ce dossier répond à certaines questions sur le sujet : Qu’est-ce que la démarche en coût globale ? Comment est-elle mise en œuvre ? Quels sont les outils proposés par la certification pour accompagner cette démarche ?

Consulter le pdf (1 MB - PDF)

Ce dossier thématique vous présente une opération qui réconcilie création architecturale et certification, qu’on a longtemps opposées. La résidence rue Outrebon est une opération de l’architecte Frédéric Borel et du maître d’ouvrage Pas-de-Calais Habitat, certifiée Habitat & Environnement.

Consulter le pdf (489 KB - PDF)

Pour permettre aux maîtres d’ouvrage de faire une première évaluation de la qualité acoustique de leur patrimoine, l’association QUALITEL, avec l’aide de la DHUP, a développé une méthode de diagnostic simple et peu coûteuse. L’objectif est d’aboutir, au moyen de mesures ou de constats, à un diagnostic des locaux, sous forme de classement sur quatre niveaux pour cinq types de bruits : bruits aériens extérieurs et intérieurs, bruits d’impact, d’équipement, réverbération des circulations communes.

Consulter le pdf (1 MB - PDF)