QU'ENTEND-ON PAR ÉCO-QUARTIER ET ÉCO-CONSTRUCTION ?

Un éco-quartier doit être conçu de manière à s’intégrer harmonieusement dans le reste de la ville et/ou dans le paysage où il va prendre place ; il n’existe pas d’éco-quartier type.

Rechercher

Un éco-quartier doit être conçu de manière à s’intégrer harmonieusement dans le reste de la ville et/ou dans le paysage où il va prendre place ; il n’existe pas d’éco-quartier type. Dans tous les cas, aménageurs et urbanistes doivent respecter les principes du développement durable, notamment en composant un cadre de vie agréable et verdoyant, en favorisant l’accès au logement pour tous (mixité sociale et intergénérationnelle), en prévoyant des commerces et services de proximité, en proposant des modes de transports "doux" etc.
Pour créer un quartier durable sur-mesure, une démarche de concertation doit obligatoirement être menée en amont avec les futurs habitants, riverains, acteurs économiques, associations, etc.

L’éco-construction des bâtiments, et en particulier des logements, est incontournable au sein d’un éco-quartier. A cet effet, maîtres d’ouvrages et promoteurs doivent le plus souvent respecter un cahier des charges environnemental et les chantiers être à faibles nuisances. 

Les immeubles et maisons doivent être confortables, en hiver comme en été, tout en étant économes en énergie : isolation thermique et acoustique, étanchéité à l’air, apports de lumière naturelle, protections solaires, énergies renouvelables, ainsi qu’économes en eau.
Les matériaux prescrits doivent être respectueux de la santé (qualité de l’air intérieur) et préserver les ressources naturelles.
Ensuite, afin que les qualités des logements et du quartier durables perdurent, habitants et usagers doivent devenir à leur tour éco-citoyens.