CERQUAL QUALITEL CERTIFICATION, ORGANISME CERTIFICATEUR DE L'ASSOCIATION QUALITEL AU SERVICE DE LA QUALITÉ DE L'HABITAT DEPUIS 1974.

Labels pour les bâtiments existants

Les labels, en fixant des niveaux de performance supérieur à la réglementation en vigueur, permettent de garantir que le bâtiment répond à un certain nombre d'exigences, comme des niveaux de consommation théorique à ne pas dépasser.
Ils sont délivrés par un organisme habilité par l'État ou par l'auteur du label qui évalue le bâtiment, au moment de la conception ou de la rénovation, selon les plans, programmes de travaux, et par un contrôle sur site.
Ils accompagnent depuis les années 80 la démarche volontaire des maîtres d'ouvrage désireux de réaliser des opérations de construction ou de rénovation ambitieuses.

La maîtrise des consommations énergétiques est un des critères essentiel des certifications délivrées par le Groupe QUALITEL.
Pour atteindre les objectifs fixés par la RT 2012 et anticiper les enjeux de demain, la performance énergétique est associée à une démarche de certification globale pour vous permettre de contribuer à la qualité de vos opérations de rénovation.
Les labels qui peuvent être demandés par le maître d'ouvrage sur les opérations de rénovation sont HPE Rénovation et BBC Rénovation. CERQUAL Qualitel Certification est habilité à délivrer ces labels.

Les labels et options thermiques

  • Option HPE Rénovation pour les bâtiments de plus de 10 ans à rénover : 150 kWhep /m² SHON /an pondéré, dans le cadre de la réglementation thermique « globale » pour l’existant.
  • Option BBC Rénovation pour les bâtiments de plus de 10 ans à rénover : 80 kWhep /m² SHON /an pondéré, dans le cadre de la réglementation thermique « globale » pour l’existant. Un test de perméabilité à l’air est exigé pour la délivrance de cette option.
  • Rénovation 150 : Pour les bâtiments construits avant le 1er janvier 1948 : le niveau de performance doit être inférieur ou égal 150 kWhep /m² SHON /an pondéré, dans le cadre de la réglementation thermique « globale » pour l’existant.
  • Effinergie rénovation : Pour les bâtiments construits avant le 1er janvier 1948, le niveau de performance doit être inférieur ou égal à 80 kWhep /m² SHON /an pondéré, dans le cadre de la réglementation thermique « globale » pour l’existant.