QUALIBIM : CERQUAL expérimente un projet de logements en BIM

Dans le cadre de son projet QualiBIM, CERQUAL Qualitel Certification a participé à une expérimentation confiée par le Plan de Transition Numérique du Bâtiment (PTNB) à l’Union Sociale pour l’Habitat (USH). Objectif : Etablir de façon réaliste et pragmatique, un “Etat de l’art, dans la vraie vie, du BIM à aujourd’hui”.

QUALITEL poursuit son expérimentation pour développer le BIM et le prendre en compte dans son processus de certification. En parallèle de la publication de sa charte, CERQUAL Qualitel Certification a testé l’intégration du BIM sur une opération immobilière concrète : un test grandeur nature !

 

L’ETAT DE L’ART DU BIM EN FRANCE : 2 ATELIERS POUR UN PREMIER RETOUR D’EXPÉRIENCE

Entre juillet 2016 et mars 2018, CERQUAL Qualitel Certification a participé aux projets Atelier BIM Virtuel (ABV) puis Atelier BIM Virtuel Plus (ABV+), confiés par Le Plan de Transition Numérique du Bâtiment (PTNB) à l’Union Sociale pour l’Habitat (USH) et animé par Christian HERRERIA (PROTEA Conseil). Ce projet a mobilisé pendant 14 mois jusqu’à 130 acteurs et observateurs, dont 30 organisations professionnelles. Les retours d’expérience de ce projet sont disponibles sur le site du PTNB.

L’opération de référence retenue pour ce projet est un immeuble de 30 logements, réalisée par l’OPH de l’Agglomération de La Rochelle dans le quartier Saint-Éloi. Cette opération a obtenu la certification Qualitel Millésime 2008 associé au label BBC-Effinergie, délivrée par CERQUAL Qualitel Certification.

  • Atelier BIM Virtuel

Cette première phase d’une durée de 9 mois, a consisté, avec les outils, processus et méthodes collaboratives du BIM, à refaire en BIM une opération de logement existante, réalisée de façon « traditionnelle » sans BIM. L’objectif est de recueillir les retours d’expérience des acteurs et des équipes, de mettre en évidence les bonnes pratiques, les bénéfices et les difficultés, les points de vigilance, les écueils à éviter et les moyens à mettre en œuvre pour le développement optimal du BIM par l’ensemble des acteurs.

  • Atelier BIM Virtuel Plus

Cette première expérience a été prolongée par le projet ABV+ qui s’est concentré sur l’exploitation du BIM pour 4 approches : le déploiement d’outils 4D en phase chantier, l’analyse du coût global du projet, l’élaboration d’un cadre méthodologique pour la rédaction du cahier des charges par maîtrise d’ouvrage, et l’analyse de cycle de vie de l’ouvrage et du label E+C-.

LES ENSEIGNEMENTS RETENUS PAR CERQUAL QUALITEL CERTIFICATION

  • Un gain de temps

Pour les missions liées au processus de certification NF Habitat, la maquette numérique a permis une compréhension plus rapide et plus précise du projet dans son ensemble, en servant de support graphique architectural, notamment par l’utilisation de la fonctionnalité de mesure sur le modèle. Les renseignements contenus dans les maquettes numériques laissent présager des possibilités de vérification plus rapide.

  • L’importance du BIM Management

L’élément central et primordial de la mise en œuvre de processus et d’outils BIM sur une opération est le BIM Management. Le Projet ABV a confirmé que le BIM ne peut être initié sans une gestion experte des interactions entre tous les acteurs d’un projet. Même si tous ensemble ils contribuent au respect d’un BIM Management, la maîtrise d’ouvrage reste le principal responsable de sa mise en place et de son maintien.

  • Nécessité d’un standard

Par ailleurs, le projet ABV a plus que jamais révélé la nécessité du développement d’un standard français des données. La sémantique utilisée pour la description des informations contenues dans les maquettes numériques doit être partagée et comprise de façon unique par tous les intervenants.

  • La cohésion des différents documents

Avant de devenir l’élément central et peut-être unique qui rassemble les données du projet, les maquettes numériques sont une source supplémentaire d’informations qui s’ajoute aux plans et aux pièces écrites existantes. Il est donc plus que jamais indispensable de veiller à la cohérence des différentes maquettes entre elles, mais également avec les autres documents du projet. Il apparait aujourd’hui indispensable qu’une synthèse des différentes maquettes numériques soit prévue dès la conception.

Pour CERQUAL Qualitel Certification, l’Atelier BIM Virtuel a été une expérience très enrichissante et pleine d’enseignements. Il confirme, si cela est encore nécessaire, que le BIM est indéniablement un atout pour l’avenir du bâtiment et de l’immobilier, mais surtout un vecteur fort d’amélioration de la qualité des logements construits ou rénovés. Les participants ont tous pu s’immerger au sein du BIM pour identifier et comprendre les atouts et les difficultés rencontrés par les acteurs du secteur.

 

Remerciements : CERQUAL Qualitel Certification remercie le Plan de Transition Numérique du Bâtiment (PTNB) et l’Union Sociale pour l’Habitat (USH) pour lui avoir permis de participer à cette expérience, Christian HERRERIA (PROTEA Conseil) pour son pilotage expert de ce projet, et tous les participants pour la liberté et qualité des échanges qu’ils ont eu tout au long de ce projet.