Fonds de dotation QUALITEL : visite d’un atelier de bricolage solidaire à Sarcelles

Les Compagnons Bâtisseurs Ile-de-France, lauréats 2016 du fonds, ont célébré les 60 ans de leur mouvement en organisant une semaine d’animations pour rassembler bénévoles, volontaires et salariés.

Dans le cadre de cette semaine de « chantiers solidaires », QUALITEL s’est rendue à Sarcelles pour rencontrer l’équipe des Compagnons Bâtisseurs Ile-de-France. Lauréats de l’appel à projets 2016, ils ont ouvert à Sarcelles un atelier d’apprentissage et de bricolage au sein d’une maison des Solidarités. Le chantier solidaire, organisé pour les 60 ans du mouvement, a permis d’aménager et d’embellir le local de la « maison des Solidarités », ancienne école désaffectée que les Compagnons Bâtisseurs Ile-de-France occupent désormais avec 3 autres associations.

7 CHANTIERS ET 15 DEPANNAGES PEDAGOGIQUES EN 1 AN

L’objectif du projet soutenu en 2016 par le Fonds de dotation QUALITEL est d’impliquer les habitants du quartier dans l’amélioration de leur habitat en les aidant à réaliser des travaux d’entretien et de rénovation. Depuis l’ouverture du lieu en 2016, 7 chantiers et 15 dépannages pédagogiques ont été entrepris.

Avec l’accord des bailleurs sociaux, les Compagnons Bâtisseurs Ile-de-France interviennent, pour quelques heures ou quelques jours, au domicile d’habitants disposant de faibles revenus et ayant fait part de leur besoin d’être accompagné. L’association anime également des ateliers de formation et met à la disposition des habitants, gratuitement, les outils nécessaires aux travaux : l’ « outil-thèque ».

L’ARA AU SERVICE DE LA QUALITE DU LOGEMENT

L’auto-réhabilitation accompagnée (ARA) est le fil directeur qui guide l’action des Compagnons Bâtisseurs. Selon ce principe, l’habitant est accompagné dans le projet de rénovation de son logement par des professionnels du bâtiment, des volontaires ou des bénévoles. L’ARA est une démarche sociale visant à donner aux foyers modestes la capacité d’agir sur leurs conditions d’habitat et d’améliorer leur confort de vie. L’implication des habitants permet d’anticiper la dégradation des logements, de réaliser d’importantes économies et de prévenir d’éventuels risques d’expulsions locatives.

Les objectifs de cette initiative sont multiples et complémentaires : au-delà de la lutte contre le mal-logement, le « faire ensemble », l'entraide, la dynamique collective du quartier et la médiation avec les bailleurs encouragent le développement social.