Fonds de dotation QUALITEL : 7 projets soutenus dans le cadre de campagnes de crowdfunding

Pour la deuxième année consécutive, le Fonds de dotation QUALITEL s’est engagé auprès de la plateforme de financement participatif Les Petites Pierres. Ce partenariat lui permet de soutenir des initiatives solidaires liées au logement, avec la contribution du grand public. Après le succès de l’édition 2017, c’est encore une réussite avec un objectif atteint pour les 7 campagnes présentées !

Créée en 2013, Les Petites Pierres est la principale plateforme de financement participatif (crowdfunding) dédiée à la lutte contre le mal-logement en France. Dans le cadre de ce partenariat, le Fonds de dotation QUALITEL sélectionne avec les Petites Pierres des initiatives solidaires visant à aider les plus démunis à améliorer leurs conditions de logement. Le fonds double directement sur la plateforme tous les dons des particuliers qui sont faits au profit de ces projets. Cette démarche permet au Fonds de soutenir toujours plus d’actions solidaires au service du logement des plus défavorisés et de s’engager dans un mécénat novateur tourné vers les nouvelles pratiques numériques.

En 2017, le partenariat entre le Fonds de dotation QUALITEL et les Petites pierres avait permis de soutenir quatre projets. Cette réussite a poussé le fonds à renouveler l’expérience et à soutenir encore plus d’initiatives en 2018.

Les 7 campagnes menées entre septembre et décembre 2018 ont toutes atteint leur objectif. 505 contributeurs ont fait un don sur la plateforme pour soutenir l’un des 7 projets présentés. Ce sont au total 70 000 euros qui seront versés aux porteurs de projet : 35 000 euros par le Fonds de dotation QUALITEL et 35 000 euros de la part des particuliers.

Voici les structures qui peuvent désormais mettre en œuvre les actions prévues et donner vie à leur projet :

  • L’association Quatorze : créer une tiny-house pour accueillir des réfugiés ;
  • L’association ADSF (Agir pour la Santé des Femmes) : aménager et meubler un centre d'accueil pour femmes sans abris ;
  • L’association Home 311 – Une villa en Urgence : convertir un camion frigorifique en centre d’hébergement d’urgence pour loger des personnes sans-abris ;
  • L’association Emmaüs Défi : implanter à Aubervilliers une boutique solidaire pour permettre à des personnes précaires accédant à un premier logement d’acheter des équipements de qualité à tout petit prix ;
  • L’association Revivre : héberger durant un an trois familles réfugiées syriennes en Ile-de-France en finançant le loyer d’un appartement ;
  • L’association CCEM (Comité contre l'esclavage moderne) :mettre à l’abri des femmes victimes de la traite d'êtres humains grâce à la location d'un appartement refuge durant une année ;
  • L’association Utopia 56 : promouvoir l’hébergement citoyen de mineurs étrangers isolés à Paris.