Carnet numérique du logement : le bilan

L’expérimentation du futur carnet numérique du logement s’est terminée le 31 décembre 2017. Un peu plus d’un an après le lancement, QUALITEL fait le bilan de son projet de carnet, notamment grâce à une étude de perception menée par Ipsos sur le mois de décembre.

Au 31 décembre 2017, nous comptions plus de 800 volontaires inscrits sur notre plateforme pour tester notre prototype et ainsi participer au développement de notre projet. Les différents retours d’expérience nous ont permis d’optimiser au fil de l’eau les contenus et services envisagés pour le futur carnet. Au terme de cette expérimentation, QUALITEL est en mesure de formuler ses recommandations pour la mise en œuvre du carnet numérique du logement, et a donc transmis son rapport à l’Etat.

 

LES GRANDS ENSEIGNEMENTS POUR NOTRE PROTOTYPE

Le regroupement et la conservation en toute sécurité de façon pérenne de l’ensemble des données relatives au logement via un module documentaire constituent la base du carnet numérique et sont plébiscités par l’ensemble des testeurs.

C’est un gros plus pour nous faciliter la vie il permet de ne perdre aucun document*


QUALITEL a la volonté de proposer plus qu’une simple plateforme de centralisation et d’apporter un réel service à l’habitant 
avec des fonctionnalités qui ont bénéficié d’un accueil très favorable lors de cette expérimentation : une adresse email dédiée permettant notamment le téléversement direct d’un document dans son espace, la possibilité d’estimer sa consommation d’énergie en gaz et/ou électricité, un module de gestion de ses actions d’entretien et de travaux…

Le carnet numérique est avant tout pour QUALITEL un moyen de s’engager fortement dans la sensibilisation des particuliers à la bonne utilisation de leur logement et de leurs équipements. Notre prototype propose ainsi des conseils sur les travaux et l’entretien de sa maison ou son appartement afin d’optimiser son bien-être mais aussi la performance énergétique.

Je valide. Sur un plan écologique comme budgétaire, c'est un super outil. Pouvoir obtenir des conseils est également une très bonne chose*


Qualitel m'inspire confiance, car semble purement informative, dénuée d'intérêt, en lien avec le logement donc une place pertinente au sein du carnet*


Il est encore temps de découvrir notre prototype : inscrivez-vous !

 

DES PARTIS PRIS CONFIRMÉS PAR LES RÉSULTATS DE l’ENQUÊTE IPSOS 

QUALITEL s’est appuyé sur l’un des leaders mondiaux d’enquête et leurs équipes scientifiques, Ipsos Public Affairs, pour recueillir la perception de notre projet de carnet numérique auprès de plus de 1 000 français (échantillon constitué de testeurs du prototype et de personnes n’ayant jamais vu ou utilisé l’outil).

En voici les résultats :

Perception globale :

Pour les français n’ayant jamais utilisé notre prototype :

  • Le carnet est jugé plutôt utile à 66% : 45% le trouvent assez utile et 21% très utile.
  • 70% considèrent que c’est une bonne initiative.

L’utilité est bien plus avérée par l’échantillon des utilisateurs, qui considèrent également, dans leur intégralité, qu’il s’agit d’une bonne initiative.

 

Par ailleurs, voici les principaux bénéfices identifiés pour le carnet :

  • Il aide à retrouver les papiers de son logement ;
  • Il facilite les démarches administratives liées au logement ;
  • Il simplifie la transmission des informations au nouvel acquéreur lors de la revente.

Fonctionnalités et rubriques :

Les rubriques proposées dans notre prototype sont jugées utiles, claires, compréhensibles et facile à utiliser.

Les fonctions jugées les plus utiles sont par ordre de préférence :

  • La carte d’identité du logement (descriptif détaillé : surface, nombre de pièces, type de chauffage…)
  • Les conseils et articles sur les travaux et la maintenance de son logement
  • L’estimation de sa consommation d’énergie et l’agenda des évènements (exæquo)

Aujourd’hui, les conclusions des 11 lauréats désignés pour l’expérimentation ont été remises au PTNB. Certains ont fait le choix de répondre essentiellement à la définition du carnet selon le texte de loi, d’autres, comme QUALITEL, ont la volonté d’aller plus loin et d’enrichir l’offre pour l’habitant. L’ensemble de ces travaux et les retours d’expérience font progresser ce projet de « carnet de santé du logement » et devraient contribuer à répondre aux objectifs numériques et environnementaux de l’habitat.

QUALITEL est fière d’avoir participé à l’expérimentation d’un outil dans lequel sera rassemblé « l’ensemble des informations utiles à la bonne utilisation, à l’entretien et à l’amélioration progressive de la performance énergétique », permettant une meilleure connaissance du logement par les différents utilisateurs (locataires, propriétaires, acquéreurs, professionnels de l’immobilier, professionnels de la rénovation…) et une amélioration de la qualité de l’habitat.

Nous sommes convaincus que nos conclusions permettront à l’Etat de répondre à de nombreuses questions restées en suspens dans le texte de loi initial. Plus rien alors ne devrait s’opposer à la généralisation du dispositif de carnet numérique pour l’ensemble des logements de France.

 

 

*témoignages de testeurs de notre prototype recueillis par IPSOS