BAROMÈTRE QUALITEL : ENTRE VOISINS, ON S’ENTEND (UN PEU TROP) BIEN

Le 25 mai c’est la fête des voisins. À cette occasion, l’Association QUALITEL s’intéresse aux relations qu’entretiennent les français avec leurs voisinages, et plus particulièrement sur la question du bruit. Les nuisances sonores s’avèrent être le facteur n°1 des mauvaises relations entre voisins. Quel rôle joue le logement ?


QUALITEL dévoile les résultats relatifs aux nuisances acoustiques ressenti dans son logement, issus du Baromètre Qualitel-Ipsos (2 700 personnes interrogées).

Si 85 % des Français déclarent entretenir de bonnes relations avec leurs voisins, 30% avouent avoir déjà connu des tensions avec ces derniers pour des problèmes liés au bruit. Bien entendu, ce taux s’amplifie nettement pour les parisiens et les français qui habitent en appartement.

Les nuisances sonores sont en effet le facteur n°1 de la mésentente entre voisins. Mais les comportements immodérés ne sont pas la seule cause de ces nuisances, la mauvaise isolation acoustique des logements a largement sa part de responsabilité.

Voir les résultats de cette étude des français face au bruit dans leur logement